Couleur de peau: Miel – Autobiographie de l’illustrateur Jung Sik-Jun

Couleur de peau: miel est un docu-animé biographique franco-belgo-suisso-sud-coréen (ça en fait des nationalités !) sorti en juin 2012. Réalisé par Laurent Boileau et Jung Sik-Jun, dont l’enfance est retracé dans l’animé.

En 1965, Jung Sik-Jun naît à Séoul, en Corée du Sud. Suite à la guerre de Corée, un programme d’adoption est mis en place. L’enfant se retrouve dans une famille, en Belgique, et y passera toute sa jeunesse.

La guerre de Corée ravage des familles entières

Années 70 à Séoul. La guerre est terminée (1950-53) mais les coréens sont ravagés. Beaucoup ont perdu leur famille. La frontière a causé bien des séparations. Des dizaines d’enfants sont orphelins et trainent les rues. Autre bilan, un million et demi de morts, et des tensions toujours vives entre le nord et le sud.

La majorité des orphelins sud-coréens de cette époque ont été adoptés aux États-Unis. D’autres en Europe. Au total, 200 000 enfants ont été disséminés à travers le monde entier. Il s’agit ici de réalité. Le docu-animé Couleur de peau: miel se place dans l’histoire et d’un pays (la Corée) et d’un homme (Jung Sik-Jun).

De la bande dessinée au documentaire animé

Au départ, c’est une bande-dessinée. Aujourd’hui, l’évolution des technologies de création et de production dans le domaine des arts graphiques permet de donner le mouvement à n’importe quel style esthétique. Et animer des personnages en volume 3D, avec un rendu graphique et chromatique évoquant l’aquarelle. Et ajouter dans le même film des séquences d’images d’archives ou des passages en animation traditionnelle en préservant l’aspect du crayonné.

Un véritable chef d’œuvre !

couleur de peau miel 3

Jung Sik-Jun, qui est-ce ?

Jung est donc né le 2 décembre 1965 à Séoul, en Corée du Sud. Adopté par une famille belge en 1971, il prend le nom de Jung Henin. Il suit des études artistiques.
C’est en 1987 que sa carrière prend un tournant décisif, puisqu’il rencontre Marc Michetz, qui le présente au magazine Spirou. Il commence alors l’illustration, et finalement en 1991 publie Yasuda.

La finalité de ses dessins est pour lui de faire transparaître des émotions, des sentiments, avec des personnages bien présents, vivants. Il réalise plusieurs ouvrages avant de se consacrer à son autobiographie, Couleur de peau : miel.

Ses bandes-dessinées
Couleur de peau : Miel (depuis 2007, Éditions Quadrants)
Frôlements (2009, Éditions Paquet)
Kyoteru (depuis 2008, Éditions Delcourt)
Kwaïdan (2001-2008, Éditions Delcourt)
Okiya (2006, Éditions Delcourt)
La Jeune Fille et le vent (1997-1999, Éditions Delcourt)
Yasuda (1991-1995, Éditions Hélyode)

Publicités

Une réflexion sur “Couleur de peau: Miel – Autobiographie de l’illustrateur Jung Sik-Jun

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s