De l’eau pour les éléphants : maltraitance animale au cirque

De l’eau pour les éléphants, film de Francis Lawrence sorti en 2011, raconte une jolie histoire sur fond de souffrance animale. 

L’histoire

Nous sommes en 1931 lors de la Grande Dépression aux Etats-Unis. Jacob, jeune étudiant vétérinaire, se retrouve seul et démuni au terme d’un accident familial. Il décide alors de partir afin de travailler et se retrouve dans un cirque itinérant.

C’est une histoire d’amour entre un homme et une femme que tout sépare, mais pas que, car bien faite. Issue du roman de Sara Gruen, De l’eau pour les éléphants a une force indéniable, celle de l’amour homme-animal. Notamment, une éléphante.

Mais également l’histoire des conditions de vie et de « travail » des éléphants dans le cirque.

Les éléphants dans le cirque

Selon le rapport de code-animal.com , les Etats-Unis sont les premiers à avoir importé les éléphants (d’Asie notamment) pour les cirques dans les années 1860. Le goût du public pour le « curieux » est exacerbé. Selon le réalisateur Peter Jackson, plus de 250 éléphants furent importés de l’Asie du Sud (Cambodge, Indochine) vers les cirques d’Europe et d’Amérique du Nord en 1950.

Pour les faire obéir, les dresseurs n’ont pas utilisé 36 000 solutions… La force et la violence ont de suite été de mise. Car en effet, ces animaux sauvages, n’étant pas dans leur milieu naturel, prennent peur. Le soumettre à la volonté humaine n’est pas une mince affaire. D’où l’utilisation d’un crochet, notamment pour le faire reculer… Dans le film De l’eau pour les éléphants, cette façon de dresser est délibérément montrée. L’animal  a mal, saigne même !

Les éléphants de cirque réalisent pour les beaux yeux des spectateurs des numéros hors nature. Faire le poirier, marcher « sur les genoux », s’asseoir… Des vétérinaires affirment que ces positions accélèrent l’usure des articulations, déchirent les tendons et peuvent faire boiter ces impressionnants pachydermes.

Les éléphants ne sont pas les seuls à souffrir de maltraitance pour le bon plaisir des cirques. Il en est de même pour les félins, les chevaux, les chiens…

Publicités

6 réflexions sur “De l’eau pour les éléphants : maltraitance animale au cirque

  1. Coucou, voici donc ton interview composé de 15 questions. Copies et colles ces questions sur l’article concept en page 3 de mon blog et réponds y directement avec des réponses longues et précises. Merci 🙂

    1. Présentes toi en quelques mots (Prénom, Age, Passion…)

    2. De quoi parle ton blog?

    3. Pourquoi avoir choisi comme pseudo « Paradis Culturel »?

    4. Quel genre de film préfères tu voir?

    5. Que penses tu du film « N’oublie jamais »?

    6. Tes actrices favorites sont?

    7. Le meilleur livre que tu es lu jusqu’à présent?

    8. Plutôt livre de jeunesse ou Polar?

    9. Quel est le premier film dont tu te souviens avoir vu au cinéma?

    10. Que penses tu de Robert Pattinson?

    11. Combien as tu de visites en moyenne par mois?

    12. Ou te vois tu dans 10 ans?

    13. Quel métier souhaitais tu faire enfant?

    14. Es tu sur les réseaux sociaux? Si oui ou?

    15. Un dernier mot à tes visiteurs fidèles?

    Merci de répondre au plus vite 🙂
    Bisou, Mélissa

    J'aime

  2. C’est un sujet peu exploité dont on parle rarement avec autant d’enthousiasme. Une histoire d’amour mal partie dans un contexte au départ « chaleureux » Le cirque que nous spectateurs occidentaux connaissons, se révèle tout autre. Les supercheries, complots, maltraitances, et l’amour qui peut naître dans tous lieux. De bonnes émotions, un bon film, bien fait.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s