Mais d’où vient Peter Pan ?

Qui n’a jamais regardé le dessin animé ou les films sur Peter Pan, l’enfant qui ne veut pas devenir adulte ?! Disney s’est emparé de ce personnage issu du livre de James Matthew Barrie, « Peter Pan dans les jardins de Kesington« , écrit en 1906. En réalité, Peter fait une brève apparition dans le roman « Le petit oiseau blanc« , puis dans la pièce « Peter et Wendy« , les deux narrés par la même personne.

Pour certains, dont l’ancienne gérante de la Galerie L’Art de Rien à Paris (fermée aujourd’hui), Peter Pan a pu être inventé par Barrie dans le souvenir du deuil de son frère aîné David, mort à 13 ans. Sa mère ne s’en est jamais vraiment remis. Elle semblait trouver du réconfort dans l’idée que son fils, mort enfant, resterait un enfant à jamais. De là, l’inspiration serait venue. D’ailleurs, dans le livre « Peter Pan dans les jardins de Kesington« , la mère de l’enfant a un rôle très important. C’est l’espoir, la douceur, la douleur, mais également la déception.

Les bébés sont des oiseaux

C’est à Londres sur la Serpentine, plus précisément sur l’île des oiseaux, que les nouveaux-nés naissent. Et ce, d’abord avec des plumes, un bec et une seule envie, celle de fabriquer un nid douillet. Les enfants finissent par devenir de vrais petits humains ; ils oublient peu à peu leurs souvenirs plumés et la manière de voleter. Pourtant, Peter Pan, à l’âge de 7 ans, est sorti par la fenêtre de sa chambre, se dirigeant vers les Jardins de Kesington, là où les fées vivent et organisent de nombreux bals, la nuit, après la Fermeture. «Il ne se souvenait déjà plus d’avoir jamais été un être humain, il pensait qu’il était un oiseau, même physiquement comme au premier jour.», écrit l’auteur. Ainsi, ses souvenirs sont revenus. Il n’est pas le seul, affirme JM Barrie. Car si l’on met ses mains sur ses tempes, en y pensant bien…
C’est donc imaginant, voire en étant certain d’être un oiseau, que Peter a volé la première fois.

«Alors, je ne serai pas tout à fait un humain ? demanda Peter.
– Non ! [Salomon, maître des oiseaux]
– Ni tout à fait un oiseau ?
– Non !
– Qu’est-ce que je serai alors ?
– Tu seras un Entre-Deux ! » lui répondit-il. Salomon était assurément un vieux sage, car c’est exactement ce qui arriva.»

S’envoler, comme une fée

La Fée Clochette n’existe pas. Pourtant, Disney a bien pioché dans l’histoire originelle. Dans les Jardins de Kesington, la nuit-donc, les jolies fées sortent de leurs maisons de couleur nuit. Tout s’éclaire. Elles ne sont pas forcément sympathiques, surtout avec les enfants, qui n’ont, en effet, pas le droit d’être présent après la Fermeture. Plusieurs fées mettent d’ailleurs en garde une fillette, Maimie, qui est restée accroupie dans les buissons, afin de voir Peter.
Ces petits êtres se parent de fleurs de toutes couleurs, sauf de tulipes, qu’ils n’apprécient guère. Et hop, une clochette de muguet en guise de jupe, des pétales de rose pour réaliser une superbe robe flottante. Les fées s’occupent à ne rien faire ; mais ce sont elles qui toucheront de leurs fins doigts Peter Pan pour qu’il rejoigne sa mère en volant. Depuis, notre héro s’envole comme il l’entend, «comme un rossignol».

La mère, d’ailleurs, qui attend le retour de son enfant, dans les premiers temps. Et puis, une nuit, Peter Pan trouve la fenêtre fermée par deux barres de fer. Un autre enfant était né. Sa mère semblait heureuse, allongée à son côté. C’est le seul instant où Peter semble ressentir un sentiment, une émotion. Si vive qu’il «sanglote» et a «une expression de férocité» lorsqu’il parle de cette mésaventure à Maimie. La douleur du personnage transparaît alors qu’on le croyait insensible.
Et depuis, Peter Pan est l’enfant qui ne veut pas grandir, qui nous a bercé, berce nos enfants, voire nous bercent encore.

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Mais d’où vient Peter Pan ?

  1. Pingback: Max, les Maximonstres, la révolte et l’imaginaire | Sans culture, plus rien n'est.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s