« We want sex equality », l’occasion de parler des femmes

Sorti en 2011, le film We want sex equality reste d’actualité : l’égalité salariale n’est toujours pas à l’ordre du jour dans beaucoup de pays et de professions.

Cette histoire vraie se déroule à Dagenham, dans la banlieue est de Londres, dans les usines Ford. En 1968, 183 ouvrières se sont soulevées face aux patrons américains : trois semaines de grève. D’abord, les femmes demandent une réévaluation de leur travail, puis rapidement le débat s’élargit sur l’égalité des salaires entre hommes et femmes. Ce mouvement a eu des répercussions mondiales.

Aujourd’hui encore, selon l’Organisation internationale du travail (OIT), sur 38 pays étudiés, les écarts de salaires sont importants. Les paies moyennes des femmes sont de 4 à 36% inférieures à celles des hommes…. En France, nous en sommes à 18% en moyenne.
Mais selon beaucoup, dont Eric Zemmour, ce serait normal, les femmes n’ayant pas de diplômes égaux à ceux des hommes et travaillant dans des secteurs au salaire moins important. Cependant, toujours d’après un rapport de l’OIT, elles sont plus formées, plus expérimentées et plus productives. Par conséquent, avoir soit le même salaire qu’un homme, soit plus.

Plus de femmes en politique

En mars 2013, Eric Zemmour affirmait face à la journaliste Ruth Elkrief : « Depuis 20 ans, il y a une montée de la présence féminine en politique (…) or parallèlement, concomitamment, le pouvoir du politique s’évapore. Il y a un lien entre le pouvoir et la virilité. Si le pouvoir ne reste pas dans les mains des hommes, il se dilapide. Elles n’incarnent pas le pouvoir, c’est comme ça ». Il a révolté de nombreuses personnes suite à plusieurs affirmations de ce style.

L’Observatoire des inégalités confirme que la proportion des femmes députées a atteint 26,9 %, en 2012, contre 18,5 % en 2007. Une jolie avancée ! Si ce rythme reste stable, la parité serait atteinte à l’Assemblée dans une quinzaine d’années. En 2014, 87 femmes ont été élues au Sénat. Elles représentent 25 % de la Haute Assemblée, contre 17 % il y a dix ans.
Et les femmes continuent de vouloir l’égalité concernant les décisions politiques, les salaires, les modes de vie. L’actrice et militante féministe Emma Watson a défendu la cause des femmes au siège des Nations Unies à New-York. Elle a ainsi lancé une campagne appelée HeForShe.

Les femmes et le harcèlement de rue

Nous l’entendons de plus en plus : les femmes sont harcelées dans la rue, sifflées, reluquées. Des mauvaises langues ricanent et s’offusquent, prétendant qu’elles sont provocantes, aguichantes, que c’est normal, qu’elles devraient prendre ça pour un compliment. Car un « T’es bonne », « J’te baise », « On peut discuter mam’zelle », ce n’est pas dérangeant.

Des projets ont ainsi vu le jour pour montrer cette facette de la rue et commencer à la combattre. Deux femmes ont été filmées en caméra cachée, dans la rue, afin de voir comment cela se passe pour elles.

Mais cela ne s’arrête pas forcément aux mots. Certaines femmes sont touchées, caressées, voire abusées, violées, sans que cela ne remue les passants. Beaucoup de jeunes femmes ont peur de marcher seules dans la rue, n’osent plus mettre de robe, ni se faire belle. Les paroles et gestes déplacés dégradent l’image qu’elles ont d’elles-même en plus de les paniquer.

Extrait du projet crocodile

10455367_666134016799650_1462217323949407832_nDe quoi donner à bon nombre de jeunes femmes l’envie de s’intéresser de plus près à leurs droits et à vouloir faire changer cette société peut-être trop patriarcale.
Toutes ces choses se déroulent dans toutes les sociétés actuelles, que ce soit aux USA, en Europe, en Orient, en Afrique. Les femmes continuent à être persécutées, à voir leurs droits atténués.

Liste non-exhaustive de films sur le sujet

We want sex equality
Potiche
La domination masculine
Beignets de tomates vertes
Les femmes du bus 678
La source des femmes
Iron Jawed Angels
Les 14 Amazones

NB: Le féminisme n’est pas forcément se mettre nu pour revendiquer ses droits, contrairement à ce que pensent beaucoup de personnes. C’est simplement un ensemble d’idées politiques, philosophiques et sociales cherchant à établir les droits féminins à hauteur des droits masculins. Ce mouvement vise l’égalité homme-femme, et non pas une dominance féminine.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s